AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion




Partagez | 
 

 Shane Mael Dilanov Hawkins-Tudor

Aller en bas 
AuteurMessage
Shane Hawkins
fondateur au fessier d'argent
avatar

Messages : 61

Feuille de personnage
Magie:
105/100  (105/100)
Métier : Roi d'Etelka

MessageSujet: Shane Mael Dilanov Hawkins-Tudor   Jeu 9 Aoû - 20:33



Nom: Hawkins
Prénom: Shane Mael Dilanov
Âge: 35 ans
Métier: Souverain d’Etelka




Description Physique:

Sa taille, son poids sont tout ce que l’on peut trouver de normal pour l’époque. Il n’est ni vraiment grand, ni vraiment petit. Disons que dans la foule il passerait inaperçu s’il ne portait pas le titre de roi. Bon ok, il est quand même un peu petit et pour un roi, c’est la honte de se faire dépasser d’une demie-tête voire d’une complète par ses hommes ! Son corps est celui d’un homme d’Eglise : pas très musclé, voire pas du tout. Il passait plus son temps à prier qu’à se battre, il fallait bien alors que ses camarades le dépassent un jour en carrure.

Ses cheveux d’un noir de jais sont fins, longs et lisses jusqu’à mi-dos. Il coupe rapidement sa frange lorsqu’il en a le temps, de manière illégale, juste assez pour ne pas que ça lui tombe dans les yeux et pour que ça lui adoucisse le visage… Qui n’en a pas tellement besoin. Loin d’être un chevalier, il n’a pas les traits rudes et tirés. Au contraire, sa peau est lisse et ses angles doux. Comme un ange pour certain, comme une fille pour d’autres. Mais il n’a jamais souffert de son androgynie, pour la simple raison qu’autrefois, il était un Tudor, alors on le respectait. Aujourd’hui, il est roi, donc les choses ne sont pas prêtes de changer.

Ses yeux sont d’un bleu tellement clair qu’on les croirait parfois blancs. Son regard en devient déboutant et effrayant. Il intrigue et terrifie à la fois, autant que lorsqu’on regarde un aveugle. A contrario il a une vision excellente, il est même un très bon archer. Il a une démarche droite, souvenir de sa noble éducation. Il ne porte jamais sa couronne, n’étant pas assez prétentieux pour cela, mais on viendra souvent le lui reprocher.

Cette description n’est pas ce qu’il y a de complétement réel au roi. C’est ce que beaucoup de gens savent et voient. Quant à la vérité, il faut la découvrir soit même, comme les cicatrices qui sont dues tant à la torture de ses journées, captif qu’à ses blessures qu’ils se faisaient lui-même pour se punir de perdre sa foi en Dieu. Elles disparaissent avec le temps, car cela fait plus de 5 ans déjà, mais dans sa tête les marques profondes de la folie naissante ne s’effaceront jamais comme les souvenirs.

Description Psychologique:

Etant un ancien religieux, Shane garda et préserva ses vertus cardinales d’autrefois. Il est homme très prudent : sa raison pratique lui permet de discerner en toute circonstance le véritable bien et à choisir les justes moyens de l’accomplir. Sa tempérance assure la maîtrise de sa volonté sur les instincts et maintient les désirs dans les limites de l’honnêteté, procurant l’équilibre dans l’usage des biens. Sa force, c'est-à-dire son courage, consent dans les difficultés la fermeté et la constance dans la poursuite du bien, affermissant la résolution de résister aux tentations et de surmonter les obstacles dans la vie morale. Sa justice consiste dans la constante et ferme volonté de donner moralement à chacun ce qui lui est universellement dû.

Ainsi est la ligne droite de ce qu’il se fixe d’être, gardant cet unique objectif à sa vie, fermant les yeux sur tout ce qu’il y a autour, y compris lui-même. Il est le roi d’Etelka, et il défendra sa cité jusqu’à sa dernière heure, quitte à s’oublier pour le bien-être de la cité. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a été choisi pour diriger ce peuple sorcier. Il vénère la magie comme il vénérait Dieu, et croit en Leriths comme il croyait en la Bible. Etelka est devenue sa drogue par substitution après avoir perdu le Christ. C’était vers sa foi qu’il s’était tourné pour oublier sa peine puis excommunié, désabusé et offensé, c’est vers la foi encore qu’il trouve refuge. Une foi qui ne cédera pas de sitôt.

Shane est un personnage très fragilisé à l’intérieur d’une immense carapace de croyance. C’est le chaos dans une enveloppe de calme, les abysses inatteignables qu’il a traversés, recouvertes d’une montagne pour que jamais on ne voie cette faille. Shane parlera avec les autres au sujet des autres pour le bien-être des autres, jamais de lui.

Il est très doué en les arts de la Magie, sa connaissance de Leriths l’y aide beaucoup et lui permet de voir bien plus loin que l’invisible. Sa force, il a tire de la solidité de son âme et de la puissance de son esprit, deux traits indispensables à la pratique de la magie à haut niveau. Il est fasciné par cette magie, toutes ces choses que l’on peut faire avec elle pour croître comme cité exemplaire. Il veut utiliser cette magie pour protéger son peuple, chaque homme et chaque femme. C’est cette mission qu’il s’est donné.

Voilà le caractère qu’il laisse paraître aux yeux de tous. Un homme aux vertus parfaites. Sa carapace uniquement. Quant à ce qu’il y a à l’intérieur, il va falloir longuement gratter avant d’espérer entrevoir quelque chose.

Histoire:

L’histoire du roi est très riche d’événements mais pauvrement divulguée. On en sait bien trop peu, il n’en a jamais parlé, et ceux qui savent se tairont pour lui. On sait qu’il est de sang noble, ancien évêque et qu’il a défendu la cause des condamnés pour sorcellerie auprès de sa Sainteté le Pape lui-même. Ne pouvant avoir raison, il fut excommunié et condamné à son tour, avant de fuir de prison et trouver Etelka. Pour le reste, ça le regarde. La raison de ses choix, ses heures les plus sombres, sa descente aux enfers, il n’en dira jamais mot… Sauf peut-être à quelques rares personnes de confiance.

En Hiver 1444 naquit Shane Mael Dilanov Hawkins-Tudor est l’un des héritiers de la Maison Tudor, en Angleterre, dont les membres se succédaient à la Royauté d’Angleterre. Son père mourut à la guerre et sa veuve se mère se remaria, par arrangement politique avec un duc descendant de la Maison Habsbourg-Lorraine alors maîtresse du royaume d’Autriche. C’est ainsi qu’il quitta son Angleterre natale.

De sang bleu, il eut une éducation plus que correcte et une instruction en latin et allemand. On ne sut trop ce qui le poussa à se tourner très tôt vers l’Eglise, soit une pure vocation, soit l’envie de fuir ce beau-père qui ne l’aimait pas. Et pour cause, il n’était pas son fils biologique et vu plus comme un fardeau qu’en héritier potentiel. Il eut des demi-frères et des demi-sœurs, mais il faut croire que leur père ne faisait pas d’éloge au sujet de cet enfant d’un premier lit.

Sa foi en Dieu fut un refuge certain où il s’abandonna complètement. C’est d’ailleurs à ce moment là que son beau-père montra un certain intérêt pour lui pour la simple et bonne raison que ça l’éloignait de l’héritage de sa chère mère. Alors il se montra combattif lorsqu’il fallut le faire monter en grade dans l’Eglise, sachant que plus haut il serait placé, plus il serait difficile pour lui de tourner le dos à la foi.

L’héritier Tudor ne s’en plaignit pas, car au printemps 1470, il fut nommé évêque du diocèse par la Pape Paul II qui décéda un an plus tard. Comme Evêque, il était calme et respecté. Sa dévotion envers Dieu était admirable, il passait des heures et des heures à prier pour les autres. Et puis on commença à lui demander de donner les derniers sacrements à une sorcière condamnée à mort. Ce fut pour lui le début d’une longue histoire, le déclic dans sa tête qui le mena tout droit vers l’enfer.

Il y avait ce quelque chose qui le dérangeait. En été 1472, au couvent où il passait, on lui apporta une petite fille que l’on venait de trouver près de la forêt. Elle état regardée de travers. Il écouta son histoire, il en fut pétrifié et se dit que si l’on connaissait la véritable histoire de cette enfant, on l’accuserait de sorcellerie et on la condamnerait. Alors, elle fut la première victime qu’il sauva, il l’accueillit au couvent et lui demanda de jurer le silence sur son passé. L’enfant le fit et devint sœur. Elle s’appelait Rowane.

Il s’entretint avec d’archevêque dont il dépendait. Il commença à expliquer son point de vue sur ces condamnations pour sorcellerie. On le fit vivement taire. Il n’avait jamais vu l’archevêque aussi fermé sur un sujet. Frustré, il se tut pendant près d’un an… Mais condamnation après condamnation, il ne sut se réduire au silence.

Il fit un pèlerinage vers le Vatican en automne 1473, terre de l’Eglise où il rencontra le Pape Sixte IV. Il clama son réquisitoire contre cette aberration qu’était la chasse aux sorcières, y allant avec douceur évidement. Le Pape refusa de l’entendre d’avantage, lui fit clairement comprendre qu’il n’était pas prêt d’écouter ce genre de chose diabolique et il le menaça s’il ne faisait pas silence. Trahi envers l’Eglise par une profonde déception, il rentra en Autriche.

L’hiver 1473-1474 fut le plus douloureux de toute sa vie jusque là… Mais le pire restait à venir. Il endormit sa souffrance par sa foi, pria jour et nuit son Seigneur pour qu’il lui donne la force de laisser mourir ces innocents sans en souffrir, comme tous ceux de l’Eglise. Il pria qu’on lui donne la force de supporter ces hurlements, quand le feu dévore le corps et la chair des condamnés. Il pria pour ne jamais se détourner de sa foi. Il pria pour l’oubli, il pria pour le silence. L’hiver fut glacial, et même dans son cœur.

Mais il n’y parvint pas. Il ne fit que descendre vers les enfers, déchiré entre sa foi et son cœur. Il était partagé entre la parole de l’Eglise et son esprit qui lui disait que des innocents ne devaient pas mourir pour une cause fausse. Au printemps, il libéra des prisonniers condamnés au péché du diable. Et puis il fut dénoncé coupable. Il fut conduit à Rome.

Il rencontra à nouveau le Pape, et il fut excommunié, accusé de sorcellerie et emprisonné durant le temps de son procès. Celui-ci fut long et éprouvant. Il ne chercha plus même à se battre. Captif, il n’avait plus de vie, plus d’ambition, plus de rêves… On lui avait tout arraché : sa famille, sa foi et on ne tarderait plus à lui prendre aussi sa vie. Les jours qu’il marquait à la craie furent longs. Il passa des mois enfermé. Il sentait son procès se conclure, sa sentence tomber. Ca serait pour bientôt, il en avait même hâte, il était à bout de force, sur le point de tomber dans une démente folie. Il était au bord du gouffre et entrevoyait les abysses de l’enfer. Pire encore, il réalisa qu’il manipulait l’élément terre… A sa plus grande frayeur.

Alors il pria, une dernière fois, pour que Dieu lui vienne en aide. Mais ça ne vint pas. Il fut condamné à mort pour sorcellerie. Il ne sait par quel miracle on vint le sauver, notamment la sœur Lirya. Et il entama sa vie de traqué à travers l’Europe, avec ses compagnons de fortune trouvés en chemin. Et ils se laissèrent guider parleur instinct. Lorsqu’on avançait, on désignait unanimement la même direction, c’était plus fort qu’eux.

Ils trouvèrent Etelka lorsque vint l’hiver glacial à cet endroit du globe. La citée était alors habitée par un groupe anarchique, présent depuis bien peu de temps, un an, peut-être deux. Leur population gonflant, il fallut désigner un roi pour les diriger tous. On vota, et Shane Hawkins devint roi de la cité d’Etelka en hiver 1474. Il s’entoura de neuf prêtresses pour gouvernement, les choisissant pour leur pouvoir, leur caractère ou leur aura. Elles étaient toutes vertueuse et dévouée.

C’est ainsi qu’il dirigea Etelka en souverain aimé. En 1480, on trouva Leriths et il proclama alors pour la défense de la cité, l’autarcie.

Spécialité: Géokynésie et Guérison.

Avez-vous un autre surnom, en tant que joueur ? Shane bien souvent.
D'où avez-vous connu le fofo ?…Croisé par hasard, tiens…
Depuis combien de temps rpez-vous ? 7 ans.
Qui est l'auteur de votre avatar ? (si vous le connaissez): Omupied


Dernière édition par Shane Hawkins le Mer 15 Aoû - 14:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban-Diego Vivirando
Mr Subtilité
avatar

Messages : 149

Feuille de personnage
Magie:
25/100  (25/100)
Métier : Ecuyer

MessageSujet: Re: Shane Mael Dilanov Hawkins-Tudor   Jeu 9 Aoû - 20:45

Hm-Hm.

C'est un honneur que de vous accueillir, mon Roi. Et c'est avec plaisir que je vous valide, et ainsi qu'avec la hâte de vous retrouver dans le jeu.

(Tu es donc validée. Par un écuyer, certes, mais validée quand même.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gheof.deviantart.com/
 
Shane Mael Dilanov Hawkins-Tudor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Justin Gabriel Vs Mark Selling Vs Rob Van Dam Vs Alex Price Vs Curt Hawkins Vs Drew McIntyre
» Les Tudor
» training de ce jr avec jmg ,le roi ;mael polinet et d autres
» [TERMINEE] Alexander Hawkins - Regarde la noirceur dans les yeux bien en face et dis moi ce que tu vois. †
» Shane ♣ C’est ta sœur, la fleur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Nihilo :: La Place du Héraut :: La Place du Héraut :: Gestion des Personnages :: Création des Personnages :: Personnages Validés-
Sauter vers: