AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion




Partagez | 
 

 À la recherche des Cités d'Or !

Aller en bas 
AuteurMessage
Esteban-Diego Vivirando
Mr Subtilité
avatar

Messages : 149

Feuille de personnage
Magie:
25/100  (25/100)
Métier : Ecuyer

MessageSujet: À la recherche des Cités d'Or !   Dim 2 Sep - 9:56

[Suite de ça ! ]

Esteban-Diego vit d'un drôle d'oeil son roi s'équiper d'un bâton. On aurait dit un randonneur. Ou un vieux. Sauf que Shane n'était ni randonneur ni vieux. Ok, le Château était grand, mais tout de même... Enfin, peut-être était-ce dû à cette étrange relation qu'ont les sorciers aux balais et baguettes... Et qu'Esteban-Diego ne pouvait comprendre. Lui, au final, il ne prit que son épée et, dans une petite besace, le papier et le graphite.

Mon hispanique suivit sagement son roi, en tâchant -et ce ne fut pas simple- de ne pas se mettre à courir devant lui. Son impatience était palpable. Le chemin se passa alors qu'il ne cessait de regarder à droite et à gauche, comme un cheval qui tiquait à l'ours. Le soleil avait disparu derrière la ligne d'horizon. Bientôt, il commencerait à faire noir. Bon sang, il n'aurait pas dû écouter Shane, et prendre sa torche. Il doutait pouvoir produire assez de lumière... Lui qui maitrisait si mal son don. Lui qui haïssait son don, lui qui crachait sur son don. Lui qui préférait se considérer comme sympathisant des sorciers plutôt que sorcier. Il l'aurait bien dit à Shane, mais il n'avait pas trouvé ses mots. Il s'était contenté de bafouiller, avant de lui faire signe d'oublier, de ne pas prêter attention.

Son coeur battait peu à peu plus fort, alors que son Roi le guidait. C'était une découverte, pour Esteban, cet escalier en colimaçon. C'était étrange, mystérieux, cela lui rappelait les romans et les contes. C'était sombre, aussi. Il demanda dans un murmure à son roi de l'attendre.
Bon. Il fallait briller à présent. Il songea que ne faire briller que sa main lui demanderait moins d'énergie, tout en éclairant plus. Il ferma les yeux, se concentra sur sa main. Très fort. Rien ne vint. Il essaya de secouer sa main. Rah, capricieuse magie ! Il essaya de la mordre, de penser plus fort... Mais cela ne fonctionna que lorsque son Roi commença à s'impatienter et à le questionner. Esteban-Diego ne sut pas très bien comment il fit... Toujours était-il qu'une étrange sensation traversa tout son bras, à la manière d'un frisson, puis se dispersa dans toute sa main, à lui donner la chair de poule. Et voilà ! Chaque écaille de la main d'Esteban brillait désormais d'un beau blanc. Ce n'était pas l'El Dorado, mais il n'avait pas à se baisser pour éclairer les marches. Il fit un sourire à son roi, en attendant les gratouilles et le susucre. Mais visiblement, il devrait s'en passer. Il se contenta alors d'éclairer.

Une fois arriver en sous-sol, il fut presque déçu de constater que c'était "aussi bien" éclairé. Bon, il n'irait tout de même pas lire un livre ici. Puis, il faisait froid, c'était humide... S'ils se posaient dans un coin, Esteban craignait de voir les champignons commencer à se répandre sur eux. Berk ! Il remarqua tout de même les grilles au-dessus d'eux. Etrange. Il se souvenait avoir déjà été dans la salle du trône, mais il n'avait jamais remarqué ces grilles. Bon. Alors, la source de magie, elle était où ? Si c'était là, ç'aurait été bien triste quand même. Une grotte à champignon, accessible plutôt facilement... Roh, allez, quoi, les Anciens ! Vendez-nous du rêve ! Il n'y avait même pas un petit passage secret vers un temple encore plus sous-terrain ? Tout en suivant Shane, Esteban tendait de temps en temps la main vers les murs, pour vérifier qu'aucune fissure, aucune aspérité ne trahissait la présence de ce fameux passage secret qu'il espérait tant. Puis il songea que ceux qui avaient bâti l'endroit étaient sorciers. Si passage secret il y avait, un illusionniste avait sans doute été chargé de camoufler la chose, et ce n'était pas une bête lumière qui allait le découvrir.
Devant la stèle, ils s'arrêtèrent. Esteban-Diego se sentait un peu chose, quand même. C'était là qu'on avait trouvé Leriths. Il comprenait pourquoi on attachait tant d'importance à ce qui n'aurait pu être qu'une simili-bible. Déjà, trouver un livre dans cet endroit... Mais en plus un livre qui expliquait l'histoire des sorciers...! Ils avaient dû être heureux, les premiers arrivés ici !

En s'agenouillant aux côtés de son Roi, il comprit pourquoi son roi était venu directement ici. Autant le reste des lieux n'était que champignons et poussière (franchement, pour la salle au-dessus, c'était peut-être risqué. Faudra penser à ratiboiser ces champignons. On a pas un pyrokinésiste, dans l'coin ?), alors cette stèle était étonnamment riche. Esteban-Diego offrit à Shane la lumière de sa main pour éclairer les écritures.

"- Vous arrivez à lire cela..?"

Parce que lui, il n'y arrivait pas. Du bout des doigts, ils caressa les écritures, en bon enfant touche-à-tout qu'il était. Bon sang... C'était compliqué d'utiliser un langage simple pour communiquer avec les gens du futur ? Ces Etelkans, je vous jure... Bref. Esteban-Diego commença à fouiller sa besace, pour recopier ce qu'ils voyaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gheof.deviantart.com/
Nemo
Admin
avatar

Messages : 146
Localisation : Nusquam

Feuille de personnage
Magie:
100/100  (100/100)
Métier :

MessageSujet: Re: À la recherche des Cités d'Or !   Dim 2 Sep - 21:01





La lumière changea pour Esteban-Diego, l’obscurité totale, même si sa main était toujours bioluminescente. Elle n’était plus blanche, mais bleue. Et plus faible. S’il regardait son bras, il verrait comme des vaisseaux sanguins mais d’une lueur d’un bleu tamisé. S’il regardait le roi, il verrait comme des milliers de vaisseaux bleus qui parcourraient son corps et l’alimentaient d’une chose parfaitement inconnue et bleue (non ce n’est pas du viagra). La lumière était plus marquée sur Shane que sur Esteban-Diego.
Sur la stèle, les lettres gravées ressortaient en lumière bleue également. Autour d’eux, rien, si ce n’est cette alcôve dans le mur, en lumière bleue, munie de ces signes semblables à ceux de la stèle. Porte qui conduisait il ne savait où.
Ca dura une vingtaine de secondes tout au plus et cela cessa. Shane lui, n’en a rien vu. Le mur était redevenu sombre et lisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exnihilorpg.forumactif.org
Esteban-Diego Vivirando
Mr Subtilité
avatar

Messages : 149

Feuille de personnage
Magie:
25/100  (25/100)
Métier : Ecuyer

MessageSujet: Re: À la recherche des Cités d'Or !   Lun 3 Sep - 21:40

Et soudain, la lumière qui baissait, d'un coup.
Esteban-Diego faillit paniquer. Il sentit son coeur battre plus fort, ses pensées courir dans tous les sens. Il ne voyait plus rien. Plus rien d'autre que ce bleu. En agitant sa main, pour la rallumer, il conclut que c'était bien elle. Puis ce fut comme si sa vue se précisait et s'éclaircissait à la fois. Il perçut mieux sa main, mais aussi, le long de son bras, ces étranges filaments bleus, comme des vaisseaux sanguins. Comme s'il n'y avait rien d'autre que ces vaisseaux sanguins. Le reste de son corps semblait n'être que fantôme.

"- M-majesté...?"

Qu'est-ce que c'était que cette histoire ? Que se passait-il ? Etait-ce parce qu'il avait touché la stèle ? Ou était-ce son don qui lui jouait des tours ? Cela ne serait pas étonnant: une sorte de vengeance, pour signaler à Esteban qu'il voulait être utilisé plus souvent ! Tout de même, c'était... C'était...
Par Helems ! Son roi ! Il n'était plus qu'une multitude de vaisseaux bleus, qui brillaient bien plus fort que les siens, zigzaguaient, se rassemblaient...

"- Vous..."

Son regard parcourut la pièce, hâtivement. Apeuré, le Esteb' ? Pas du tout. Juste... Bon, il avait peut-être un peu peur. Pour sa défense, il ne comprenait rien à ce qui se passait, et le noir est, pour l'être humain, le symble de la non-maitrise, donc du danger. Esteban-Diego était tristement humain. Il craignait que ce qui se déroulait sous ses yeux soit très mauvais signe, d'autant plus qu'il ignorait strictement tout de ce qu'il devait ou pouvait faire.
L'espace d'un instant, il eut l'impression de marcher dans une dimension parallèle. Il piétinait, mais ne voyait pas où il marchait... Comme si le sol n'existait pas. Et ce bleu qui parcourait son corps, et celui de son roi... Les signes sur la stèle brillaient du même bleu. Un poison ? Un signe ? Le souffle d'Esteban était plus rapide. Tiens, là, n'était-ce pas une alcôve qui s'était dessinée dans le mur ? Alcôve ? Porte ? Passage secret ?
La lumière s'éteignit sous ses yeux.

Alors que tout redevenait normal autour de lui, Esteban-Diego ressentit quelque chose d'étrange. Comme si le monde était plus pâle. Comme si ces vaisseaux bleus l'avaient aidé, au fond, comme s'ils lui permettaient de tout voir. Il voulait savoir comment il avait fait, et recommencer. Il tapota encore la stèle, pour que cela recommence. Et il se rendit compte que sa main ne brillait plus. Il se tourna alors vers Shane.

"- Vous avez vu la même chose que moi ? Ces trucs bleus... Et... Ah, l'alcôve !"

Aussitôt il se dirigea vers l'endroit où il avait cru la voir. Là, il tâta le mur. Les signes avaient été là, non ? Bon sang, il n'y avait strictement rien ! Pourquoi était-ce parti ? Est-ce qu'il était passé à côté de leur seule chance ? Il essaya de produire à nouveau de la lumière, en se concentrant, les mains sur le mur. Mais son esprit était trop tourmenté... Il n'y arrivait plus.

"- Bon sang..." souffla-t-il. Mais dans ces deux mots, la détresse, la déception, le regret et l'amertume pesaient, autant qu'ils pesaient aussi lourd que sur le coeur de mon hispanique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gheof.deviantart.com/
Shane Hawkins
fondateur au fessier d'argent
avatar

Messages : 61

Feuille de personnage
Magie:
105/100  (105/100)
Métier : Roi d'Etelka

MessageSujet: Re: À la recherche des Cités d'Or !   Sam 8 Sep - 17:27





Ses yeux, d’un bleu si clair qu’on les aurait plus d’une fois crus blancs, détaillaient les gravures dans la stèle, les sourcils légèrement froncés. Il avait déjà vu cette écriture, il y en avait sur la couverture de Leriths ainsi que dans ses nombreuses pages obscures. Shane n’était jamais parvenu à les comprendre exactement. Il espérait qu’avec le temps, la solution s’imposerait à lui comme une évidence, le jour où il trouverait la clé de ce code. Il avait bien fait de venir ici, pour une première fois. Ses doigts fins passaient sur la pierre, effleurant les creux des gravures. Il ne comprenait pas, mais c’était certainement une part de la vérité. Il venait de rassembler un morceau de plus, probablement utile à la suite, et ce, grâce à Esteban-Diego.

« Non, je n’y arrive pas. Mais il y a le même genre de symboles sur et dans Leriths… »


Il se demandait ce que pouvaient bien vouloir dire ces signes-là. Il faudrait qu’il les recopie et qu’il étudie cela à tête reposée et si possible avec Leriths sous le coude. Il demanda à Esteban de quoi noter et commença à recopier ces signes qu’il connaissait déjà bien à force de les avoir vu dans le livre sacré. Lorsque l’écuyer l’appela, il émit un petit « mh » et tourna son regard vers lui. Esteban semblait fixer ses propres membres voyant une chose que lui ne voyait absolument pas. Il fronça les sourcils.

« Qu’y a-t-il ? »

Demanda-t-il enfin en voyant le regard terrorisé qu’il lui offrait posant ses yeux sur lui. Il ne comprenait pas, Estéban avait l’air effrayé. On ne lui avait jamais jeté ce regard là. D’ordinaire, c’était respectueux le regard qu’on avait sur lui, mais de la peur… Il se sentait soudain tyran sans pourtant avoir fait quoi que ce soit de mal. Pas à sa connaissance du moins. Et puis il toucha encore la stèle, lui parla de chose bleue et d’alcôve, se leva pour tâter un mur. Shane se redressa alors, se mit debout, le regardant chercher après quelque chose qui n’existait pas. Non… Ca devait exister, c’était invisible c’est tout. Ce n’était pas parce qu’on ne voyait pas les choses qu’elles n’existaient pas.

« Non, je n’ai rien vu. Mais vous oui apparemment. De quoi s’agissait-il plus exactement ? »


Le ton de ses paroles était calme. Il n’y avait aucune moquerie dans le son de sa voix, ainsi Estéban pouvait être certain que le roi le croyait lorsqu’il lui disait avoir vu quelque chose et qu’il ne le prenait pas pour un fou.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban-Diego Vivirando
Mr Subtilité
avatar

Messages : 149

Feuille de personnage
Magie:
25/100  (25/100)
Métier : Ecuyer

MessageSujet: Re: À la recherche des Cités d'Or !   Dim 9 Sep - 16:33


Esteban-Diego tâtait encore hâtivement le mur. Les dix premières secondes, il avait utilisé la méthode du "je crois que je les ai vus là, ces symboles", en se doutant que le résultat serait tout aussi aléatoire. Ensuite, il avait été plus méthodique, comme si ses mains suivaient une grille.

"- J-je ne sais pas." répondit-il. Le mélange d'impatience, de frustration et d'impuissance qu'il ressentait en ce moment même semblait donner un tout nouvel élan à son accent, qui ressortait de plus belle. Il peinait à trouver ses mots. Ils ne venaient qu'en espagnol. "C'était... Enfin, sombre, sauf... Mh, la lumière de ma main, et les symboles sur la stèle. Y avait... Comme des vaisseaux bleus sur notre corps, qui brillaient. Ils était plus fort sur vous. Et sur le mur, là, il y avait une alcôve, et des signes aussi, comme sur la stèle..."

Et soudainement, l'hispanique mit un coup de poing rageur dans le mur. Rien, il n'y avait rien ! Que voulait-il ce mur ? Un pouvoir spécifique ? Qu'il aille se faire voir, si la bioluminescence ne lui suffisait pas ! En Catalan, il jura, puis sembla se calmer un peu. Cette chose bleue... Si Sa Majesté n'avait pu la voir, il fallait que cela vienne de l'extérieur. Pas du mur, non, ce dernier semblait décidé à rester muet. Madre... Un bon coup de marteau ou de hallebarde t'aurais réglé ça, tiens ! Maudite magie, comme il la haïssait quand elle s'opposait à lui, quand elle lui faisait comprendre qu'il n'était pas l'enfant chéri d'Helems.

Peut-être que cela venait de la stèle, alors. Esteban-Diego revint vers elle. Tout à l'heure, il avait eu beau tâtonner, avec et sans lumière, il n'avait obtenu aucun résultat. C'était une démarche désespérée. Il tâta à nouveau la pierre froide... Et connut à nouveau un échec. Peut-être que cela ne venait pas de la stèle, mais... D'où alors ? Il n'y avait rien d'autre ici. L4alcôve invisible, la stèle, Shane, et lui. Aucun autre élément ne semblait avoir pu déclencher la chose, ou alors il était fort bien caché. C'est alors qu'il se demanda... Est-ce que cela pouvait venir de lui ? De son don, qui dégénérait, ou qui progressait ? Peut-être que sa bioluminescence était plus complexe qu'un simple clignotement. Peut-être qu'elle permettait justement de voir les choses cachées.
Bon sang, mais pourquoi ne lui avait-on RIEN DIT ? Bon sang, s'il avait su, il n'aurait pas autant boudé son don, et la magie ! Il serait devenu LE bioluminescent d'Etelka ! Il aurait brillé jour et nuit, nuit et jour ! D'ailleurs, il comptait bien passer ses prochaines journées à s'entrainer, pour le coup persuadé que cela lui permettrait de revoir l'alcôve. En attendant, il ne pouvait pas rattraper le temps perdu en deux secondes. Mieux valait explorer la seconde piste...

"- Je n'arrive pas à revoir ce bleu. Tant pis... Finissons donc de recopier ces signes. Si nos ancêtres parlaient les mêmes langues que nous, cela ne devrait pas être si difficile à décoder... Non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gheof.deviantart.com/
Shane Hawkins
fondateur au fessier d'argent
avatar

Messages : 61

Feuille de personnage
Magie:
105/100  (105/100)
Métier : Roi d'Etelka

MessageSujet: Re: À la recherche des Cités d'Or !   Mar 2 Oct - 19:18

Le roi écouta avec patience ce que décrivait l’écuyer. Il parlait de lumière bleue sur certaines choses en particulier. La stèle, les hommes, et cette alcôve dont il lui signifiait l’existence et qu’il ne voyait pas. Mais il croyait bien qu’elle existait cette arche. Il en était persuadé. Etelka lui avait depuis longtemps appris que ce n’était pas parce que les yeux ne voyaient pas certaines choses qu’elles n’existaient pas. Il était même prêt à croire le plus fou parfois, la magie avait cet aspect de possibilités sans limites. Comme l’imagination, elle allait tout aussi loin, jouant avec elle sans qu’on l’en blâme. La magie était fascinante.

« Des vaisseaux bleus… »


Répéta-t-il un sourcil arqué, l’air mi-dubitatif, mi-pensif. Ca le laissait assez songeur. Il regarda l’une de ses mains, le dos, puis la paume. Il n’y avait rien. Enfin, rien pour lui pour être exact. Il demeurait certain néanmoins qu’il y avait bien eu quelque chose dont il ignorait sûrement tout. Il poussa un léger soupir :

« De toutes évidences, ça n’existe plus. Vous devriez d’avantage travailler votre don Esteban-Diego. Je vous crois lorsque vous dites que vous avez vu quelque chose. Chaque don est utile. Chaque don apparait chez tel ou tel humain dans un but précis. Mais vous ne pratiquez pas, alors malheureusement, vous allez nous laisser en mystère. Quant à ces symboles… Il y en a des semblables sur Leriths. Mais je ne suis pas encore parvenu à trouver leur signification. »


Il se redressa, debout, après avoir recopié encore quelques signes sur la stèle. Il avait tout, lui semblait-il. Il plia le parchemin et le tendit à Esteban avec le bâton de carbone. Il porta sur lui son regard très clair, le temps de quelques secondes silencieux, à le jauger et à appuyer ses mots bien fortement. Il dévia ensuite son regard et le porta sur l’endroit où Esteban-Diego avait aperçu l’alcôve. Il posa sa main dessus, sur la terre. Celle-ci s’effrita alors, tomba avec lenteur sur le sol, comme du sable brun jusqu’à faire un trou. Mais il n’y avait rien. Pour lui, c’était assez clair, ce n’était pas en creusant qu’on passerait cette porte. Il devait il avoir un autre moyen, plus magique que ça. Il recula et se retourna vers l’écuyer. Mais l’endroit n’en voulait pas ainsi. Shane voyait la poussière tomber de la voûte, puis de la terre en plus grosse quantité. Ca s’écroulait. Il s’avança d’un pas rapide vers Esteban, posa une main sur son épaule et pressa dessus :

« A genoux ! »


Shane en fit d’autant, bâton planté dans la terre, à la verticale, entre eux deux. La terre les évitait parce que Shane déviait sa trajectoire et ils se retrouvèrent bien vite dans une cavité, de 3m3 maximum. Shane avait son front posé sur l’épaule d’Esteban, face à lui, à genoux, pour éviter de ramasser ma terre dans les yeux. La cavité se stabilisa, mais eux… Et bien ils étaient coincés à l’intérieur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban-Diego Vivirando
Mr Subtilité
avatar

Messages : 149

Feuille de personnage
Magie:
25/100  (25/100)
Métier : Ecuyer

MessageSujet: Re: À la recherche des Cités d'Or !   Sam 6 Oct - 21:07

Esteban-Diego observa sagement son Roi prendre des notes, les bras ballants, étant donné qu'il n'y avait qu'un seul "crayon". Il n'écouta Shane que d'une oreille lorsque ce dernier répéta ce qu'il venait de penser. Lui, il était déjà occupé avec des questions existentielles sur le sens de la vie et celui de la bioluminescence. Pourquoi diantre ses mains ne brillaient-elles pas sur commande ? Il essayait de diverses façons, mais cela semblait si aléatoire... Il se demandait comment apprivoiser cette bête sauvage et craintive qu'était son don.
Quand son souverain lui tendit le papier et le crayon, mon catalan eut une forte envie de lui signaler "je ne suis pas votre serviteur, non d'diou !" avant de se rappeler que... Bah... Si. Tout le monde était serviteur de Shane, ici. M'enfin tout de même, ce n'étaient pas un papier et un bout de graphite qui allaient épuiser ses royaux petits bras ! Il fallait croire que si. Enfin, mon mien ne laissa rien paraitre de sa stupéfaction et obéit sagement. Il laissa Shane s'approcher à son tour du mur, observa son petit manège sans comprendre grand-chose. Il entendit plus qu'il ne vit la poussière tomber, ce qui fit qu'il n'identifia pas ce qu'il se passait. Il fallut que son roi tente avec ses bras de sauterelle de le rapetisser plus qu'il ne l'était déjà pour qu'il comprenne. D'ailleurs, franchement, le "à genoux", il aurait préféré l'entendre dans un autre contexte.
Bah oui, un adoubement. A quoi pensais-tu, nigautronne ?

Esteban avait donc mis les genoux à terre, et avait protégé sa tête et sa nuque derrière ses bras. Néanmoins, rien ne vint les heurter. En levant le nez, il comprit que c'était grâce à son roi. Ah, pas la peine de s'inquiéter alors, si sa majesté les protégeait. Mais dans ce cas, pourquoi Shane lui-même avait posé sa tête sur son épaule ? Oh, pas qu'Esteban-Diego n'apprécia pas cela... Il avait l'impression de protéger tout de même son roi... Mais concrètement, disons-le, ça ne servait à rien !
Quand tout cessa, mon hispanique attendit que son roi se lève pour en faire autant.

"- Vous vous souvenez du chemin vers la sortie ?"

Cool, ils allaient pouvoir jouer aux nains, et creuser un tunnel de 28 mètres dans du grani-euh, de la terre. (Instruis-toi, namour) Esteban-Diego pouvait toujours donner des coups d'épée, mais ce serait tout de même plus pratique si son roi utilisait la magie pour bouger tout ça. C'est en essayant à nouveau de faire briller sa main qu'Esteban songea que l'éboulement avait peut-être libéré le chemin que semblait annoncer l'alcôve.

"- On peut aussi aller voir du côté de l'alcôve. Mais tout de même, Majesté... Si je puis me permettre... Enfin, si nos ancêtres voyaient ce que nous venons de faire, je pense qu'ils n'apprécieraient que moyennement."

Euphémisme. Ils avaient tout cassé, quoi ! Le beau travail de leurs ancêtres... Bon, ok, ils avaient surtout foutu en l'air les champignons, mais tout de même..! Des champignons qui étaient conservés en bon état depuis des années, camarades !
Esteban parvint enfin à faire de la lumière. Ses mains brillaient. Peu, mais elles brillaient. Ce qu'il ne voyait pas, et qui lui donnait l'illusion qu'elles brillaient aussi fort que tout à l'heure, c'était ces petits taches de lumière sur son visage, comme des boutons ou des taches de rousseur. Ainsi, ton personnage pouvait nettement distinguer les expressions de mon mien et, moins bien, ce qui les entourait. Esteban perdit l'air concentré qu'il avait eu pour créer la lumière. Un léger creux entre ses sourcils en témoignait encore, néanmoins. Il se tourna à nouveau vers Shane.

"- Je vous suis, Majesté."

De toutes façons, il n'avait jamais pris de décisions en sa présence.
Esteban-Diego était... Soucieux. Pas de peur, non. Il avait confiance, il savait qu'ils s'en sortiraient. Etrange d'ailleurs, ce calme au fond de lui, malgré les petits agacements qui l'agitaient (par habitude plus que par réel embêtement). Peut-être que la magie rendait les enfants sages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gheof.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la recherche des Cités d'Or !   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la recherche des Cités d'Or !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Nihilo :: RPG :: Le Château :: La Salle du Trône-
Sauter vers: